L'heure du jugement est venue

par Alejandro Bullon
traduit par Ruth ALENCAR*

J'étais à New York dans la matinée où est sorti le verdict du jugement d'O.J. Simpson, qui était accusé d'avoir tué son épouse et un ami à elle.

Dans un magasin de restauration rapide, au coin de la 216 East Avenue avec la 45 Street, les propriétaires avaient mis une grande télé, et il y avait foule autour pour regarder le verdict final. En fait, presque tous les Etats-Unis se sont arrêtés pendant deux minutes. L'expectative était générale et le résultat du jugement a provoqué plusieurs réactions.

Les parents des victimes pleuraient, ils se sentaient impuissants devant le verdict qui déclarait Simpson innocent des accusations, tandis que l'accusé respirait soulagé en alléguant que justice avait été faite.

 Le jugement universel

Dans le livre de l'Apocalypse nous trouvons le récit d'un autre jugement. Cette fois‑ci, un jugement universel et aux conséquences éternelles. Un jour, Lucifer a dit qu'il avait raison, et Dieu avait tort. Le Créateur lui a donné le temps dont il avait besoin pour prouver la validité de ses accusations et pour éclaircir les doutes dans l'esprit des créatures. Mais finalement, le jour vient où toutes les accusations et leurs conséquences devront être jugées.

Dans le chapitre 14 de l'Apocalypse, l'apôtre Jean nous amène à contempler cette scène cruciale du grand conflit entre le bien et le mal. «Je vis un autre ange qui volait par le milieu du ciel, ayant l'évangile éternel, pour annoncer aux habitants de la terre, à toute nation, à toute tribu, à toute langue et à tout peuple.»1

Qui est cet ange et que symbolise‑t‑il ? Tout au long du livre de l'Apocalypse sont mentionnés plusieurs anges. Cette fois‑ci Jean voit un autre ange. Cet  «ange»  ou « messager» représente, selon les commentateurs bibliques, «les serviteurs de Dieu occupés à la proclamation de l'évangile.»2

En fait, la mission de prêcher l'Evangile a été donnée par Jésus à ses disciples avant le départ du Maître.3 Cela veut dire que, aujourd'hui, il y a dans ce monde un peuple spécial, avec un message spécial pour être donné aux habitants de la Terre.


Le veredict final

Le message que ces personnes proclament est le suivant   «Craignez Dieu, et donnez-Lui gloire, car l'heure du jugement est venue.» Ce message est de grande importance car il  annonce le jour du règlement de comptes : finalement l'heure du jugement est venue. Quand ce sera fini, tout l'Univers saura sans doute aucun, qui avait raison : Satan ou Christ. Là‑bas, aux Cieux, il y a très longtemps, Lucifer a accusé Dieu d'être un tyran, arbitraire et cruel. Il L’a accusé d'établir des principes de vie dont aucune créature ne pourrait s'acquitter et, qu’en conséquence, Il ne méritait plus ni l'adoration ni l'obéissance. Néanmoins, maintenant le moment du verdict final est venu. L'Histoire s'est chargée d'accumuler les preuves. Les livres sont ouverts, et le jugement commence.

La Bible est pleine d'affirmations qui confirment l'existence d'un jugement pour la race humaine. Regardez quelques‑unes:
 
1. «Car Dieu amènera toute œuvre en jugement, au sujet de tout ce qui est caché, soit bien, soit  mal.»5

2. «Parce qu’Il [Dieu] a fixé un jour où Il jugera le monde selon la justice. »6

3. «Car il nous faut tous comparaître devant le tribunal de Christ, afin que chacun reçoive selon  e bien ou le mal qu’il aura fait, étant dans son corps. »7

Cependant, la question est: Quand arrivera le jugement? Comment savoir le temps exact où il débutera? Si notre destinée éternelle est en jeu, ne devrions-nous pas nous dépêcher d'étudier la prophétie afin d'être préparés pour ce jour‑là?


Le jour du jugment

Nous avons déjà dit que pour connaître les prophéties de l'Apocalypse il faut connaître davantage l'Ancien Testament. Ceci parce que, dans l'Apocalypse, beaucoup de détails prophétiques de l'Ancien Testament en corroborent le sens. Dans l'Apocalypse se trouve la merveilleuse fin de l'histoire qui commence à la Genèse.

Donc, pour savoir quand commence le jugement que l'Apocalypse cite, il faut revoir, dans l'histoire biblique, quand se réalisait le jugement en Israël, le peuple de Dieu dans l'Ancien Testament.

Selon la Mishnà, qui est l’ensemble des écrits juifs, le jugement d'Israël commençait au premier jour du septième mois, avec la Fête des Trompettes, et il finissait au dixième jour, avec la Cérémonie de l'Expiation. Encore aujourd'hui ce jour est dénommé   «Yom Kippour», qui signifie littéralement «jour du jugement »8.

A ce jour chaque véritable israélite renouvelait sa consécration à Dieu et confirmait sa repentance, étant, ainsi, pardonné et purifié.9

A ce jour aussi, le sacrificateur d'Israël effectuait le nettoyage ou purification du Sanctuaire, avec des sacrifices d'animaux. Remarquez maintenant ce que la Bible dit à ce sujet:  «Il était donc nécessaire, puisque les images des choses qui sont dans les cieux devaient être purifiées de cette manière, que les choses célestes elles‑mêmes le fussent par des sacrifices plus excellents que ceux‑là. Car Christ n'est pas entré dans un sanctuaire fait de mains d'homme, en imitation du véritable, mais il est entré dans le ciel même, afin de comparaître maintenant pour nous devant la face de Dieu.»10


Le sanctuaire céleste et le julgement 

Si vous analysez avec attention cette déclaration biblique, vous arriverez à la conclusion naturelle qu'il y a un Sanctuaire aux Cieux et que le sanctuaire terrestre du peuple d'Israël était seulement une imitation du véritable qui est dans les Cieux.

Or, si le jour de la purification du sanctuaire d'Israël était le jour du jugement pour ce peuple‑là, il est clair que le jour de la purification du Sanctuaire Céleste sera, aussi, le jour du jugement de l'humanité. Mais quand tout cela arrivera‑t‑il?

Si nous découvrons cette date, nous aurons découvert la date du commencement du jugement de la planète où nous vivons. N'est‑ce pas fascinant?

Voici, alors, une chose qui surprend : la Bible contient une prophétie presque inconnue pour l'humanité ( si vous avez une Bible à la maison, il suffit de le vérifier). Cette prophétie est mentionnée en Daniel 8 : 14, et elle dit ceci: «Jusqu'à deux mille trois cents soirs et matins; puis le sanctuaire sera purifié.»

Cette prophétie ne peut pas faire allusion à la purification du sanctuaire d'Israël, parce que cette purification était réalisée  chaque année. Ce verset parle de la purification du Sanctuaire dans les Cieux. Et cela est confirmé par la Bible même.11

Cela veut dire que, si nous découvrons quand se termine cette prophétie, nous aurons découvert le jour de la purification du Sanctuaire Céleste, autrement dit, le jour du jugement des êtres humains.

Tout d'abord, il faut savoir que, dans les prophéties, un jour équivaut à un an.12 Alors, pour savoir quand finit cette prophétie de deux mille trois cents ans, il faut savoir quand elle commence.

Cette prophétie a été révélée au prophète Daniel avec l'avertissement suivant:  «Et la vision des soirs et des matins, dont il s'agit, est véritable. Pour toi, tiens secrète cette vision, car elle se rapporte à des temps éloignés.»13 Et Daniel ajoute:  «Moi Daniel, je fus étonné de la vision, et personne n'en eut connaissance.»14

Pendant que Daniel priait en demandant à Dieu de lui en révéler le sens, l'ange s'est présenté au prophète en disant:  «Lorsque tu as commencé à prier, la parole est sortie, et je viens pour te l'annoncer; car tu es un bien‑aimé. Sois attentif à la parole, et comprends la vision... saches‑le donc, et comprends! Depuis le moment où la parole a annoncé que Jérusalem sera rebâtie jusqu'à celui où un chef sera oint, il y a sept semaines, et soixante‑deux semaines... Il fera une solide alliance avec plusieurs pendant une semaine, et durant la moitié de la semaine il fera cesser le sacrifice et l'offrande. »15 

Dans ce texte sont contenues les donnés nécessaires pour comprendre la prophétie. Avec cette déclaration biblique nous pouvons établir le diagramme suivant:  (lisez d’abord les notes explicatives et regardez ensuite le diagramme)

1. Voyez que la période prophétique de 2.300  ans  commence  quand  est  donné « l’ordre pour    rebâtir Jérusalem ». L’Histoire indique que cet ordre a été donné par le roi Artaxérxes, de Perse, en l’année 457 av. JC. Celle-ci est l’année du commencement de la période prophétique.

2.    La prophétie dit qu’en l’an 457, av. JC. ,   jusqu’au  «Oint» (c’est à dire Jésus) il  aurait  «sept semaines et soixante deux semaines». Cette période de 69 semaines, dans le langage prophétique, équivaut à 483 ans, ce qui nous mène à l’an 27 ap.JC, date où historiquement s’est réalisé le baptême de Jésus. Jusqu’ici la prophétie s’est réalisée avec exactitude.

3.    La prophétie parle d’une semaine en plus (sept jours prophétiques = sept ans), ce qui nous mène de l’an 27, ap.JC. à l’an 34 ap.JC, lorsque l’apôtre Etienne a été lapidé par le peuple juif et, ainsi, le temps d’Israël arrive à sa fin. «Soixante dix semaines ont été fixées sur ton peuple »16,  avait  dit  l’ange  quand  il  a  expliqué  la  prophétie  à  Daniel. Ceci également s’est accompli avec exactitude.

4.    La prophétie affirme que durant la moitié de cette dernière semaine – qui nous mène à l’an 31ap.JC.  «cessera le sacrifice». Autrement  dit,  Jésus  mourrait  sur la croix et il ne fallait plus de sacrifices d’animaux. L’Histoire dit que, exactement dans l’année 31 ap.JC. Jésus est mort, et encore une fois la prophétie s ‘est réalisée d’une façon extraordinaire.

5.     Jusqu’ici,  tout  s’est  réalisé  comme  prévu. La prophétie a été donnée à Daniel vers  l’an 607 av. JC.  Et plusieurs siècles après, tout s’est accompli.

6.    Maintenant suivez-moi dans le raisonnement. Si, depuis la période de 70 semaines, nous continuons à compter le temps, nous conclurons que la période de 2.300 ans finit en 1844.Cela veut dire que, cette année-là, selon la prophétie, le Sanctuaire Céleste serait purifié, autrement dit, commencerait le grand jugement de la race humaine.




Vivant en plein jugement

Tout cela est surprenant et a un sens solennel. L'humanité ne peut pas entrer dans le prochain millénaire sans savoir que le jugement divin a déjà commencé. Ceci n'est pas un événement à venir. Selon la prophétie, la destinée des hommes a commencé à être définie à partir de 1844, et des millions de personnes dans le monde l'ignorent. Pour cela l'Apocalypse déclare que l’action d’un ange était nécessaire: «un ange qui volait par le milieu du ciel, ayant l'Evangile éternel, pour annoncer aux habitants de la terre, à toute nation, à toute tribu, à toute langue et à tout peuple. Il disait d'une voix forte: Craignez Dieu, et donnez‑Lui gloire, CAR L'HEURE DU JUGEMENT EST VENUE.»

Regardez que l'ange vole. Ceci est urgent. Voler signifie rapidité. Il n'y a plus de temps à perdre. Voyez, le message est donné avec une forte voix. Ceci ne peut plus être ignoré. Il va falloir l'annoncer à toute la Terre et à tous les êtres humains. Et, finalement, voyez que celui‑ci porte l'évangile éternel. Ce n'est pas une nouveauté ; quelque chose inventée par quelqu'un. C'est l'histoire du merveilleux amour de Dieu pour les êtres humains.

Hélas, le jugement, pour une raison quelconque, est mal compris par l'humanité. Plusieurs confondent le jugement divin avec les fléaux et catastrophes qui arriveront avant la venue de Christ, et qui sont aussi prophétisés dans l'Apocalypse. Cependant, ces fléaux font partie de la sentence. Ils sont les conséquences du jugement. Pas le jugement. La prison ou la peine capital, par exemple, n'est pas le jugement d'une personne, ils sont la condamnation. Le jugement c'est la période d’instruction: il y a un juge, un avocat, un procureur des témoins et des preuves.

Voyez comment Daniel décrit la scène du jugement céleste:  «Je regardais, pendant que l'on plaçait des trônes. Et l'Ancien des jours s'assit. Son vêtement était blanc comme la neige, et les cheveux de sa tête étaient comme de la laine pure... un fleuve de feu coulait et sortait de devant Lui. Mille milliers le servaient, et dix mille millions se tenaient en Sa présence. Les juges s'assirent et les livres furent ouverts. »7  Notez qu'ils y sont, le juge et aussi les livres.

Maintenant observez comment le jugement est décrit dans l'Apocalypse:  «Après cela, je regardais, et voici, une porte était ouverte dans le ciel. La première voix que j'avais entendue, comme le son d'une trompette et qui me parlait, dit: Monte ici, et je te ferai voir ce qui doit arriver dans la suite.»1 Dans quelle suite? Une fois que la porte sera ouverte, bien sûr. Et quand sera‑t‑elle ouverte?


Une porte ouverte en 1844

Dans le sanctuaire d'Israël la porte qui menait du lieu saint au lieu très saint, était ouverte chaque année, au Jour des Expiations (qui était le jour du jugement). En rapport au Sanctuaire céleste il est dit: «Car le Christ n'est pas entré dans un sanctuaire fait de mains d'homme... mais il est entré dans le Ciel même... tandis que maintenant, à la fin des siècles, il a paru une seule fois pour abolir le péché par Son sacrifice.»19

Cela veut dire que, en 1844, la porte entre le lieu saint et le lieu très saint, aux Cieux, s’est ouverte afin que Jésus commence la purification du Sanctuaire. Et quand cette porte s'est ouverte, voyez ce que Jean a vu: «Aussitôt je fus ravi en esprit. Et voici il y avait un trône dans le Ciel, et sur ce trône quelqu'un était assis.»20

Puis, Jean décrit la scène tout au long du chapitre quatre de l’Apocalypse. Il y est mentionné: le trône de Dieu, autour de Lui des chérubins; au-dessus un arc‑en‑ciel; et  autour du trône 24 petits trônes et sur eux 24 vieillards assis, qui disaient  «Tu es digne, notre Seigneur et notre Dieu, de recevoir la gloire, l'honneur et la puissance.»21 Ne sont‑elles pas similaires, cette déclaration et celle de l'ange de l'Apocalypse 14:  «Craignez Dieu, donnez-Lui gloire, car l'heure de Son jugement est venue  Les anges au Ciel et les hommes sur la Terre confirment que la gloire appartient à Dieu, parce que quelqu'un veut usurper cette gloire. Après avoir décrit cette scène, Jean continue:  «Puis, je vis dans la main droite de Celui qui était assis sur le trône un livre écrit en dedans et en dehors, scellé de sept sceaux. » 22

Voici la scène est dressée. Le tribunal est installé. Selon la prophétie cela est arrivé en 1844 et, au moment présent, l'humanité est en train d'être jugée. Quel est le thème en question? Quel est l'accusation? Quels sont les arguments? Qui est l'accusateur? Qui est le défenseur? Qui sont les témoins? Et qui est le juge? Le rideau va tomber et le conflit des siècles sera dévoilé.


Alejandro Bullon
Le Troisième Millénaire et Les Prophéties de l’Apocalypse

Traduit du livre en portugais « O Terceiro Milênio e as Profecias do Apocalipse », publié en 1998 par Casa Publicadora Brasileira, Brésil. Traduction faite avec l’accord de l’auteur
  
________

1. Apocalypse  14: 6

2. Seventh‑Day Adventist Bible Commentary, vol.7, p. 827

3. Evangile selon Marc 16: 15‑16

4. Apocalypse  de Jean 14 : 7

5. Ecclésiaste 12 : 16

6. Actes des Apôtres 17 : 31

7. 2ème Lettre aux Corinthiens 5 : 10

8. The Jewish Encyclopedia, vol. 2, p. 281

9. Lévitique 16: 30

10. Lettre aux Hébreux 9: 23‑24 (le relief est à nous)

11. Lettre aux Hébreux 9: 25‑26

12. Nombres 14 : 34 ; Ezéchiel 4 : 6

13. Daniel 8: 26

14. Daniel 8: 27

15. Daniel 9: 23‑24 et 27

16. Daniel 9: 24

17. Daniel 7: 9‑10

18. Apocalypse  4 : 1 ( le relief est à nous)

19. Lettre aux Hébreux 9 : 24 et 26

20. Apocalypse  4: 2

21. Apocalypse  4: 1

22. Apocalypse  5: 1


Comentários

Postagens mais visitadas deste blog

3º Dia: Por que as coisas pioram quando mais buscamos a Deus?

5º Dia: Unges a minha cabeça com óleo e o meu cálice transborda

Refletindo um pouquinho sobre 2 Reis 2: 9- 13